Fièvre et syndrome grippal - Mes Plantes Médicinales

Articles

Fièvre et syndrome grippal

L’hiver approche à grands pas, et avec lui, virus, bactéries et syndrome grippal. Petite précision d’abord, histoire de bien savoir de quoi on parle.

Déjà, la fièvre. Chez un adulte, on parle de fièvre à partir de 38.5°C (chez l’enfant, à partir de 38°C). Bien-sûr il y a des exceptions, comme les personnes qui ont naturellement une température de base un chouia plus basse que 37°C et qui, of course, ressentiront les effets de la fièvre avant 38.5°C.

Ensuite, le syndrome grippal. C’est en fait l’association d’une forte fièvre, à des courbatures, des douleurs musculaires, à une fatigue importante et souvent aux symptômes d’un rhume (nez bouché, mal de gorge, toux…).

Pour lutter contre le syndrome grippal fébrile et la grippe, nous pouvons utiliser:

  • Le buis ou buxus sempervirens

Du grec “puksos”.

Le buis est un petit arbre ou arbuste aujourd’hui commun dans tous les jardins d’ Europe.

Au Moyen-Âge, l’on prédisait la survie ou le décès d’un malade à l’aide du buis. Et aujourd’hui, une tradition persiste dans les campagnes du Morvan, qui dit que l’on peut lire l’avenir de quelqu’un dans les feuilles chauffées d’un buis.

Son bois, naturellement brillant une fois travaillé, est utilisé pour des pièces sculptées de luxe, comme des pièces d’échec.

ATTENTION : NE JAMAIS UTILISER CHEZ L’ENFANT!!!

Utilisez le buis:

  • en décoction
  • de feuilles
  • sèches (8 cuillères à soupe)
  • fraîches (100 grammes)
  • pour un litre d’eau
  • à laisser bouillir 15 minutes environ
  • et à prendre matin/midi/soir.

On peut aussi utiliser l’écorce d’un arbre…

  • Le saule ou salix alba

Chatons de saule
Chatons de saule

L’utilisation du saule dans la thérapeutique est connue depuis Babylone!

Cet arbre est le symbole de l’immortalité pour de nombreux peuples. (Cela est certainement dû au fait que si l’on plante un rameau de saule en terre, il repoussera très facilement). Le saule est ainsi emplit de nombreuses croyances sur ce thème. La cité des saules en Chine en est la représentation concrète. “Le séjour des immortels”… Il est dit que Lao Tseu lui même aurait fondé le taoïsme en méditant sous cet arbre… Qui l’inspira peut-être?… Dans un autre domaine, au 16ème siècle, on attribuait au saule la capacité de “calmer les ardeurs sexuelles”!

Ici, vous pourrez utiliser l’écorce de saule prélevée sur un arbre de 3 ans maximum (si vous souhaitez pouvoir profiter de son action contre la fièvre).

Au préalable, il faut avoir fait sécher l’écorce, et l’avoir réduit en poudre. (Ou acheter directement de la poudre d’écorce bio).

Utiliser donc 2 cuillères à soupe d’écorce par jour (dans un dessert, une compote etc…) notamment pour lutter contre la fièvre grippale.

ATTENTION : L’ECORCE DE SAULE CONTENANT UNE SUBSTANCE TRES PROCHE DE L’ASPIRINE, IL NE FAUT EN AUCUN CAS L’UTILISER SI VOUS ÊTES ALLERGIQUE A CETTE DERNIERE!

Partagez l' article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *