Soigner les Affections pulmonaires - Mes Plantes Médicinales

Articles

Soigner les Affections pulmonaires

Les affections pulmonaires sont toutes les altération de l’état des poumons dans leur globalité (bronches, alvéoles pulmonaires… Etc…).

Attention, ici nous ne traitons bien sûr uniquement que des pathologies pulmonaires bénignes ne nécessitant aucun traitement lourd et/ou au long cours.

Ces affections automnales typiques induisent en général toux, irritations de la gorge et des bronches et tous les désagréments qui s’en suivent. Nous pouvons cependant nous en prémunir en utilisant quelques unes des plantes suivantes -que vous pourrez facilement vous procurer dans une grande surface ou en boutique bio-:

  • L’Eucalyptus
  • L’Ail
  • Le Figuier

L’Eucalyptus ou dans le cas qui nous intéresse Eucalyptus Globulus

Eucalyptus Pulverulenta

Tout le monde connaît bien cet arbre d’Australie qui sert à nourrir ces

Femelle Koala Et Son Bébé

petites bêtes trop choupinettes!!!! Enfin… Je veux dire… Ne nous égarons pas! L’Eucalyptus est utilisé depuis des temps immémoriaux par les Aborigènes (d’Australie) a des fins thérapeutiques. Il fut introduit sur le vieux continent -à savoir, chez nous français- dans la deuxième moitié du 19ème siècle (seulement! 😮 ).

L’Eucalyptus est facile à utiliser, que ce soit en infusion, et même en sirop. De plus, son goût est fort agréable et frais.

En infusion

  • Utiliser 4 à 6 cuillères à soupe de feuilles (on en trouve au rayon aromates des supermarchés, souvent sous forme sèche)
  • pour un litre d’eau bouillante
  • que vous laisserez infuser entre 15 et 20 minutes
  • pour en boire une tasse matin, midi et soir

En sirop

  • Prendre 4 cuillères à soupe de feuilles
  • pour 300 mL d’eau
  • et 300 grammes de sucre
  • faites réduire la préparation jusqu’à obtention de la consistance souhaitée. Votre sirop maison est prêt!

L’Eucalyptus -notamment son huile essentielle dont on ne traite pas ici- est, déconseillé aux femmes enceintes, allaitantes et aux jeunes enfants ( de moins de 7 ans).

L’Ail ou Allium Sativum

L'Ail, Arôme, Assaisonnement Alimentaire

Dès l’Antiquité, l’ail est considéré comme étant une panacée, c’est à dire capable de soigner quelque maladie que ce soit! Rien que ça….Mais les légendes sur cette plantes sont très nombreuses!

La plus célèbre je pense, reste celle qui consiste à croire que l’ail repousse les vampires! 😮 Il y a aussi des légendes sibériennes qui disent que les femmes mortes pendant leur grossesse ou en mettant leur enfant au monde viendraient tourmenter les vivants, mais fort heureusement pour nous (mais pas pour elles les pauvres!), elles sentiraient tellement fort l’ail que cela laisseraient le temps de se rendre compte de leur présence et de s’en prémunir! En Grèce antique, les gladiateurs quant à eux, mangeaient de l’ail avant leur combat pour s’apporter vaillance et force. En France, c’est Charlemagne qui eut un impact certain sur la culture de l’ail, en l’imposant dans ses jardins.

Et là je vous vois en train de réfléchir et de vous dire….

-je suis malade, ok! Mais je ne veux pas me retrouver avec une haleine de chacal en croquant de l’ail moi!

NO PANIC! Nous allons nous en faire un petit sirop tout sucré! Et à savoir que vous pourrez en utiliser avec l’Eucalyptus, ce qui couvrira les arômes puissants! 😉

Donc, pour le sirop d’ail :

  • Vous allez préparer une décoction de 10 cuillères à soupe d’ail
  • pour un verre d’eau
  • vous faites bouillir pendant une vingtaine de minutes
  • vous filtrez (si vous ne voulez pas croquer quelques morceaux d’ail)
  • et vous ajoutez autant de sucre que d’ail (50/50) soit 10 cuillères à soupe
  • vous prendrez ce magnifique sirop odorant matin, midi et soir à hauteur de 1 cuillère à soupe par prise.

Le Figuier ou Ficus Carica

Figuier, Figue, Fermer, Figuier, Figuier

Ou plus précisément la figue, son fruit.

Saviez vous que, la pomme d’Adam et Eve est assimilée à une figue dans la tradition juive? Ou encore que l’on à trouvé des figues vieilles de près de 10000 ans dans la vallée du Jourdain?! C’est dire l’intérêt que l’on prête à cette plante et ses fruits depuis la nuit des temps. Ici nous utiliserons simplement des figues séchées

  • en décoction
  • 100 grammes de figues sèches ( penser à bien couper les figues en petits morceaux pour que les agents actifs de la figue passent plus facilement dans l’eau)
  • dans un litre d’eau bouillante
  • pendant une vingtaine de minutes
  • a prendre matin, midi et soir.
Partagez l' article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *